Direkt zum Hauptinhalt springen Direkt zum Hauptmenü springen

Parlement

 

L'élection du chancelier fédéral ou de la chancelière fédérale

Afficher les informations
Masquer les informations

© Bundestag allemand/Werner Schüring

Pas de chancelier ni de chancelière sans majorité parlementaire

L’une des premières missions du Bundestag est d’élire un chancelier fédéral ou une chancelière fédérale. La Loi fondamentale dispose que le candidat ou la candidate est élu sur proposition du président fédéral. Seuls les membres du Bundestag prennent part à ce vote qui se déroule sans débat et au scrutin secret. Pour être élu chancelier ou chancelière, le candidat ou la candidate doit réunir sur son nom la majorité des voix du Bundestag, ce qui correspondait à un minimum de 312 députés au début de l’actuelle 17e législature.

Après l’élection, le nouveau chancelier ou la nouvelle chancelière est nommé par le président fédéral, il (elle) prête serment devant le Bundestag et a désormais la faculté de proposer ses ministres.

De même, le chancelier ou la chancelière ne peut être destitué que sur une « motion de défiance constructive » votée par le Bundestag. Le Bundestag doit alors élire un successeur à la majorité de ses membres et solliciter du président fédéral la révocation du chancelier ou de la chancelière en place et la nomination de celui ou de celle qui vient d’être élu. Le président fédéral doit faire droit à cette demande.