Direkt zum Hauptinhalt springen Direkt zum Hauptmenü springen

Bildwortmarke: Deutscher Bundestag Bundestag allemand

International

Artikel

Sécurité et défense européennes

© DBT/Grimm

La Conférence interparlementaire (CIP) sur la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et sur la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) a été instituée en 2012 par la Conférence des présidents des parlements des États membres de l’UE et du président du Parlement européen « dans l’esprit de la nouvelle dimension parlementaire du traité de Lisbonne ». Elle prévoit que les parlements nationaux des États membres de l’UE et le Parlement européen examinent ensemble ces domaines d’action politique, qui relèvent dans l’Union européenne de la coopération intergouvernementale et non des domaines politiques communautarisés. De ce fait, la CIP n’a pas de compétences de décision propres dans le domaine de la politique extérieure, de sécurité ou de défense, mais a vocation à être un forum d’échanges de vues et d’expériences entre les députés nationaux et européens.

Pendant les conférences, les députés rencontrent la présidence du Conseil de l’UE, le haut représentant de l’UE pour la politique extérieure et de sécurité et d’autres représentants de la branche exécutive de l’UE. Ces conférences donnent en outre aux députés la possibilité de découvrir de manière approfondie les positions de leurs collègues des autres parlements nationaux et du Parlement européen et de s’informer de leurs positions respectives.  Leurs possibilités d’influence découlent surtout des compétences et des instruments parlementaires de leurs assemblées d’origine. Cette possibilité de coopération interparlementaire renforce également le Parlement européen, qui ne dispose que de pouvoirs limités dans ces champs politiques.

Marginalspalte